Cette webserie nous montre l'envers du decors  sur l'aspect psychologique qui nous rend accroc (adulte et adolecent) au smartphone et aux réseaux sociaux.

(Facebook, Instagram, Youtube, Twitter, Tinder, Uber, Candy Crush et Snapchat)

Une websérie documentaire de Léo Favier
Coproduction : ARTE France, Les Bons Clients, Réseau Canopé
(France, 2019, 8 x 6’30’’)

Un suivi régional prospectif de la santé mentale est mis en place avec une analyse régulière d’indicateurs de santé mentale issus des sources de données suivantes.
- Les passages aux urgences (Oscour®)
- Les actes médicaux SOS Médecins
- Les informations recueillies auprès de la population adulte par l’enquête Coviprev

Si la pandémie de COVID-19 a fait naître des préoccupations concernant la santé mentale d’une génération d’enfants, cette crise ne reflète toutefois qu’une infime partie des problématiques rencontrées en matière de santé mentale – la partie émergée d’un iceberg que nous ignorons depuis trop longtemps. Le rapport s’intéresse à la santé mentale des enfants, des adolescents et des personnes qui s’occupent d’eux.

Entre mai et novembre 2020, les taux de syndromes dépressifs dans la population de 15 ans ou plus sont passés de 13,5 % à 11,0 %, revenant ainsi à un niveau équivalent à celui mesuré en 2019, selon les enquêtes EpiCov et EHIS. Cette diminution globale est portée par une baisse de deux points des syndromes dépressifs mineurs, touchant 6,1 % de la population, mais les syndromes dépressifs majeurs (4,9 %) ne régressent pas sur la période et demeurent à des niveaux supérieurs à ceux de 2019, tout particulièrement chez les jeunes.

L'objectif de ce travail est l’élaboration de recommandations dans le but d’améliorer le repérage, l’évaluation, la prise en charge et le suivi des enfants et adolescents ayant des idées suicidaires ou des conduites suicidaires.

Ils ont entre 7 et 18 ans. Le digital, ils sont nés avec. Parfois ils le subissent, souvent ils le subliment. Codes sociaux, rapport à l'autre ou à soi, tout est revisité, repensé, questionné. Ils seront les utilisateurs et les concepteurs des réseaux, algorithmes et innovations de demain. Dès aujourd'hui leurs opinions, leurs doutes, et leurs rêves nous éclairent. Tout est question de philosophie, même les codes les plus binaires. A nous de penser, de panser et de repenser ces mondes qui nous effraient ou nous fascinent. Parfois les deux.
Followsophy le Podcast qui donne la parole aux jeunes générations sur leur rapport au digital et qui encourage leurs aînés à ne pas faire la sourde oreille.

Rapport d'information de Mme Colette MÉLOT, fait au nom de la MI harcèlement scolaire et le cyberharcèlement
"Notre pays est confronté à un fléau, le harcèlement scolaire, dont le prolongement dans l'espace « cyber » a tristement démultiplié les conséquences dramatiques, tout en sapant insidieusement les fondements de notre vivre ensemble."

Les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans ont largement été touchés par la crise sanitaire liée au Covid-19, de leur expérience de l’emploi à la question du travail domestique, en passant par leurs conditions de logement. Ce sont les jeunes des classes les moins favorisées, les femmes et les jeunes en emploi qui ont été les plus touchés par les effets de la crise : près de la moitié des 18-24 ans en emploi ont déclaré avoir été totalement ou en partie en chômage partiel à cette période.

Le CLSM Pays Cœur d’Hérault et l’Inter-réseaux ont coorganisé le webinaire présenté par Laurent PUECH, Formateur et Créateur du site internet secretpro.fr.

Il aborde la conception et la culture du secret professionnel, ainsi que l’articulation et la circulation de l’information entre professionnels.

Cette enquête exploratoire riche et détaillée permet de souligner la diversité des rapports à l’avenir des lycéennes et des lycéens en fonction de l’appartenance sociale, de genre ou encore des résultats scolaires mais également des formes de sociabilité (intensive ou extensif) que ce soit avec leurs parents ou avec leurs pairs.