Près de la moitié de la population aurait un usage problématique des écrans, mais moins de 2% y seraient vraiment addicts, estime une étude française. Pour ces travaux, les chercheurs ont adapté une liste de critères définissant l'addiction aux écrans.

Emmaüs Connect publie le premier état des lieux de la précarité numérique des primo-arrivants en France. Cette étude propose également des pistes d’action concrètes pour permettre aux acteurs de la solidarité et aux décideurs d’améliorer l’inclusion numérique et sociale des publics migrants.

Présentation de OPEN Observatoire de la Parentalité et de l’Éducation - Thomas Rohmer - JNAMDA 2021

Thomas Rohmer est le fondateur de l’OPEN Observatoire de la Parentalité et de l’Éducation qui propose et incite la communauté éducative à questionner sa pratique et sa posture éducative autour du numérique.

Il était également expert au sein du comité de protection jeunes publics du CSA et personnalité qualifiée au sein du HCFEA rattaché à Olivier Véran.

Delphine RAHIB : Chargée d’étude en santé sexuelle à la Direction de la prévention et de la promotion de la santé pour Santé Publique France et Samuel COMBLEZ : Directeur des opérations de l’Association e-Enfance/3018, association reconnue d’utilité publique dédiée à la protection des mineurs sur Internet proposent des éléments d'analyse et des pistes d'intervention concernant la thématique Sexualité et usages d'internet chez les jeunes

(Re)visionnez le replay du webinaire consacré aux "Pratiques d'écrans" et jeux vidéo à l'adolescence ! réalisé par l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT)
Les interventions abordent les questions liées aux pratiques des jeunes, des jeux vidéo à internet. Où en est-on ? Comment mesurons-nous ces usages depuis 20 ans ? Quels sont les contextes de pratiques, les motivations et les régulations chez les jeunes ? Comment repérer et prendre en charge les troubles d’usages ?

"Lille, France – Gare aux raccourcis entre santé mentale et fréquentation des réseaux sociaux, a expliqué Margot Morgiève, chercheuse en sociologie Inserm-Cermes 3, lors de la séance inaugurale du congrès des Sociétés françaises de pédiatrie (SFP, 1-3 juin 2022, Lille) en s’appuyant sur une littérature scientifique de plus en plus prolifique [1].

En 2021, 4,2 milliards d’êtres humains naviguaient sur les réseaux sociaux [2], soit plus de la moitié de la population mondiale. 80,3 % des Français disposaient alors d’un compte sur les réseaux sociaux.

Elaborée dans le cadre d’un partenariat national visant à fédérer les acteurs publics et privés, cette plateforme propose des outils, des conseils et des ressources pratiques pour mieux informer et accompagner les parents afin qu’ils protègent leurs enfants.

Deux grandes entrées s’affichent sur le portail : « Je protège mon enfant dans son usage des écrans » et « Je protège mon enfant de la pornographie ».

Source : https://eduscol.education.fr/2676/veille-education-numerique#VEN2022MAI12

Les jeunes et le numérique. Des clefs pour les accompagner c'est quoi ?

En 2021, LA collaboration entre L'Agora·MDA via le dispositif "Promeneur du Net 79" et l'Instance Régionale d’Éducation et de Promotion de la Santé Nouvelle Aquitaine a permis de recueillir les questions concrètes de nos partenaires jeunesse des Deux-Sèvres.
Ces questions ont été transmises à des experts et des chercheurs reconnus.

Les maisons des adolescents (MDA) sont des dispositifs pluridisciplinaires qui constituent des lieux ressources sur l’adolescence et ses problématiques à destination des adolescents, des familles et des professionnels. Selon une enquête réalisée en 2018 auprès des MDA, les réseaux sociaux – et plus globalement la prévention des risques liés aux écrans – représentent un des premiers motifs de demande d’intervention émanant des partenaires des MDA et des pouvoirs publics.

(Re)penser l'éducation au numérique - Podcast

Au-delà des questions d'outils et de temps d'écran, comment guider, surveiller et protéger ? À retrouver dans l'émission Être et savoir par Louise Tourret - Béatrice Bayo, directrice de la Fédération nationale des Écoles des parents et des éducateurs, Dominique Pasquier, sociologue, directrice de recherche émérite au CNRS à l'Université de Paris, Vanessa Lalo, psychologue clinicienne spécialisée dans les pratiques numériques, Virginie Sassoon, directrice adjointe du CLEMI (Centre pour l'éducation aux médias et à l'information), et Clément Rivière, maître de conférences en sociologie à l'Université de Lille, chercheur au Centre de recherches "Individus, Épreuves, Sociétés" (CeRIES).