Jeunes et addictions

Quels produits psychoactifs les jeunes Français consomment-ils ? Comment leurs usages évoluent-ils? Filles et garçons sont-ils également concernés? Qui sont les jeunes les plus fragiles?

L'OFDT fait le point sur toutes ces questions et de nombreuses autres dans Jeunes et addictions. Cet ouvrage décrit les pratiques addictives des 11-25 ans et ambitionne de mieux les comprendre tout en évoquant leurs conséquences. L'étude de ces comportements tout au long de l’adolescence et au début de l’âge adulte est en effet essentielle puisque c’est à cette période de la vie, faite d’initiations et d’expériences, que débutent et s’installent certaines conduites addictives qui perdureront.

Nourri de plus de 1500 entretiens et de plusieurs milliers d’observations, le N°14 des Cahiers de l’Ocha – « Alimentations adolescentes en France » – permettra au lecteur d’appréhender les comportements alimentaires des adolescents dans leur diversité. Diversité adolescente au sens où il n’y a pas un adolescent idéal-typique mais des individus façonnés par des environnements, des situations et des relations sociales différentes. Diversité alimentaire tant nos observations nous placent dans la multiplicité des aliments, des cuisines, des réseaux d’approvisionnement et des façons de manger. Diversité des populations, à l’image de notre société française creuset de métissages et de cultures d’origines diverses pour ces adolescents, leurs parents, leurs grands-parents….

Pour les adolescents, les années collège représentent une période de changement. L’enquête internationale HBSC (Health Behaviour in School-aged Children), menée tous les 4 ans dans plus de 40 pays, permet d’établir une photographie précise de la santé et du bien-être des adolescents de 11 à 15 ans et d’en mesurer les évolutions. Elle est unique en son genre. Santé publique France y participe pour la sixième année consécutive. Les données françaises 2014 sont publiées aujourd'hui sous la forme de fiches thématiques.

La Ritaline est un médicament prescrit aux enfants, à partir de 6 ans, atteints de trouble de l’attention et d’hyperactivité, souvent désigné par les initiales TDAH.
En France, ce traitement concerne de 3% à 4% des garçons et 1% des filles en âge scolaire, soit de 135 000 à 170 000 enfants...

De Montréal à Tunis : rites adolescents et « devenir-grand »

Comment passe t on du monde de l’enfance à l’âge adulte ?
Que change notre « hypermordernité » aux rites de passage des adolescents ?
De quoi les adolescents ont-ils besoin pour grandir et « devenir adulte » ?
Ces besoins sont-ils les mêmes aujourd’hui qu’autrefois ?
Le passage de l’enfance à l’âge adulte a-t-il évolué ? Est-il fondamentalement différent d’une société à l’autre ?
Comment se construisent les adolescents du monde ?

Cette étude s’adresse à tous ceux qui souhaitent mieux connaître la société française. Cet ouvrage transversal de la collection « Insee Références » propose d’abord un éclairage sur les jeunes en France.

Trois dossiers analysent de manière approfondie différents aspects de la société française.

Une quarantaine de fiches synthétiques, présentant les données essentielles et des comparaisons européennes, complètent ce panorama social.

Questions/réponses. Guide pratique à l’usage des ados et de leurs parents

La majorité sexuelle est-elle identique pour les filles et les garçons ?
Je voudrais prendre la pilule mais je ne voudrais pas que mes parents le sachent. Est-ce possible ?
Une mineure peut-elle avorter sans l’autorisation de ses parents ?

Voici des exemples de questions que se posent beaucoup d’adolescents ; ce guide propose des réponses concrètes à leurs interrogations en s’appuyant sur les textes de loi.

Lors du lancement du Plan "Bien-être et santé des jeunes", le mardi 29 novembre 2016, le Président de la République s'est vu remettre le rapport sur le bien-être et la santé des jeunes, réalisé par Marie-Rose Moro, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, et Jean-Louis Brison, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional.

Le gouvernement a défini un plan d'action diffusé sous la forme d'une circulaire interministériel en date du 28/11/2016.

Parmi les nombreuses questions soulevées par le débat contemporain sur la laïcité, le port du voile provoque des réactions parmi les plus émotives. Mais qu’en est-il des motivations évoquées par les plus jeunes de ces femmes qui optent, après réflexion, pour le port du voile ? Pourquoi faire un choix qui, au premier regard, semble s’opposer au monde de liberté qui s’offre à elles ? À partir d’une enquête menée auprès de jeunes tunisiennes, cet ouvrage redonne la parole aux premières concernées et montre les diverses significations que peut prendre la décision de porter le voile dans des sociétés fortement imprégnées par le patriarcat. Recul nécessaire à l’heure des débats, analyse spécifique de la jeunesse tunisienne évoquant au passage la situation des jeunes issues de l’immigration, Adolescentes voilées souligne les enjeux culturel et politique se cachant derrière la tentative de contrôler le corps des jeunes femmes.

L’éducation dans les quartiers de la politique de la ville

Enquête auprès des villes de banlieue menée par l’Association des Maires Ville & Banlieue de France préparatoire à une rencontre tripartite Ville & Banlieue / Ministère de l’É ducation nationale / Ministère de la Ville

Alors que l’éducation apparaît dans la plupart des prises de positions des responsables politiques et des plans d’action publiés depuis les attentats de 2015 au premier rang des réponses à apporter aux phénomènes de radicalisation des jeunes, cette enquête permet de confronter , dans ce domaine crucial, les orientations gouvernementales et l’engagement de l’ Éducation nationale, à l’expérience des élus des villes populaires des agglomérations urbaines, et de leurs quartiers les plus vulnérables. L’implication de l’Etat dans ces quartiers, les dispositifs et les moyens consacrésn’est pas seulement affaire de justice sociale.