En 2017, près de 3% des adolescents de 17 ans déclaraient avoir fait au cours de leur vie une tentative de suicide ayant nécessité une hospitalisation, et plus d’un jeune sur dix déclarait avoir pensé au moins une fois au suicide au cours des 12 mois précédant l’enquête. 

La comparaison avec les éditions précédentes de l’enquête (2011 et 2014) révèle une augmentation significative des tentatives de suicide et pensées suicidaires déclarées chez les filles entre 2011 et 2017.

Dans son numéro de décembre 2018, la revue Santé en action consacre un dossier à l'empowerment des jeunes p 8 -38.

  • Quartier des mineurs au centre pénitentiaire de Luynes : un atelier Récit de vie pour avancer - Christine Ferron, Franck Baldi
  • « L’empowerment améliore l’état de santé de la population » - Entretien avec Nina Wallerstein, Noelle Wiggins
  • « Les ateliers récits pour les mineurs ont amélioré le climat en détention » - Entretien avec Franck Baldi
  • Empowerment au Québec : pour une participation des jeunes aux décisions territoriales - Julie Richard, Émilie Dufour, Collectif CADJ, Lucie Gélineau, Sophie Dupéré
  • Les Enfants du canal : l’empowerment des jeunes issus des bidonvilles - Livia Otal
  • « Le concept d’empowerment ne s’est diffusé que tardivement en France » - Entretien avec Marie-Hélène Bacqu
  • Développer le pouvoir d’agir des jeunes d’un quartier prioritaire : une nécessaire acculturation des professionnels - Collectif
  • Émancipation et développement du pouvoir d’agir des citoyens - Virginie Poujol 

Le repérage et la prise en charge des troubles psychiques et neuro-développementaux (troubles de l’humeur, de l’apprentissage, de l’attention, dyslexie, etc.) de quelque 700.000 jeunes sont assurés par trois types de centres pluridisciplinaires, financés par l’Assurance maladie : 

Les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP), créés en 2005, reçoivent, en internat ou semi-internat, des enfants, adolescents et jeunes adultes qui, sans présenter de déficience intellectuelle ou cognitive, connaissent des difficultés psychologiques dont l'expression (intensité des troubles du comportement notamment) perturbe gravement la socialisation et l'accès aux apprentissages. 

Nouvelles pratiques, nouveaux défis pour les professionnels

Quelles sont les nouvelles pratiques des adolescents, et comment les prendre en compte pour mieux accompagner les plus vulnérables d’entre eux ? Un livre qui croise le regard des spécialistes et des professionnels de terrain pour les aider à mieux accompagner les adolescents sur le difficile chemin de ce que l’on nomme l’autonomie.

"Mince alors" est une vidéo ludique pour les aider à comprendre ce que sont les troubles du comportement Alimentaire (TCA), notamment l'anorexie et la boulimie.
Elle aborde différentes causes pouvant être à l'origine de ces troubles et met en garde contre l'influence des médias sur l'image du corps.

European Network of Ombudspersons for children est une organisation sans but lucratif réunissant des institutions indépendantes des droits de l’enfant en charge de la promotion et protection des droits de l’enfant et de l'adolescent.

Pour 2018, la thématique de travail commune est la santé mentale des enfants et des adolescents.

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) des ministères sociaux met en ligne un outil original, sous la forme d'une "cartographie interactive sur les conditions de vie des enfants". Construit à partir d'une douzaine de bases de données, cet outil de datavisualisation regroupe 65 indicateurs et environ 500.000 données localisées. 

Dans le cadre du renouvellement du Contrat local de santé, un nouveau diagnostic local de santé a été réalisé pour le territoire Pays Coeur d'Hérault.

Il intègre notamment les résultats du questionnaire sur la santé diffusé à la population en 2017, ainsi que les éléments recueillis lors de la Commission Santé et des groupes de travail thématiques organisés au cours du second semestre 2017.

Ce document est consultable et téléchargeable ici.

Cet article dresse l'état des lieux des actions menées auprès des jeunes en faveur d'une alimentation saine qui s'avèrent les plus efficaces. 

Vraissemblablement, les actions inscritent sur le long terme notamment en milieu scolaire, qui agissent à la fois sur l'alimentation ainsi que l'activité physique et qui associent les parents seraient les plus efficaces.