La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) des ministères sociaux met en ligne un outil original, sous la forme d'une "cartographie interactive sur les conditions de vie des enfants". Construit à partir d'une douzaine de bases de données, cet outil de datavisualisation regroupe 65 indicateurs et environ 500.000 données localisées. 

Selon le Planning familial, l’éducation à la sexualité est le point d’ancrage de toutes les thématiques de la « santé sexuelle » : sans informations objectives sur l’avortement, la contraception, les IST, le plaisir, l’orientation sexuelle, les violences… Pas de choix éclairés !  

Ce référentiel présente la démarche proposée lors des séances d’éducation à la sexualité en s’appuyant sur une définition globale et positive de la sexualité. Il décline également les connaissances scientifiques ainsi que les cadres internationaux, européens et français, qui permettent de garantir la qualité des interventions du Planning.

Le Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF) est une association féministe et d’éducation populaire composée de bénévoles, de salarié.e.s et d’adhérent.e.s. Il est présent sur tout le territoire (métropole et Outre-mer), à trois échelons : national, régional et départemental.

L'insee et la DRJSCS ont rédigé un dossier "Quartiers prioritaires de la politique de la ville en Occitanie : les multiples visages de la pauvreté".

Ce travail a été réalisé département par département. Dans l'Hérault, les 22 quartiers prioritaires se situent dans les unités urbaines d'Agde, Bédarieux, Béziers, Lodève, Lunel, Montpellier et Sète. Avec 102 140 habitants, ils regroupent 29 % de la population des quartiers prioritaires d'Occitanie ; 9 % des Héraultais vivent dans un quartier prioritaire.

Pour chaque unité urbaine comprenant au moins un quartier prioritaire, une fiche détaille les conditions de vie des habitants au regard de l’agglomération dans laquelle ces quartiers se situent, à partir d’indicateurs graphiques et cartographiques assortis d’une analyse statistique.

Dans le cadre du renouvellement du Contrat local de santé, un nouveau diagnostic local de santé a été réalisé pour le territoire Pays Coeur d'Hérault.

Il intègre notamment les résultats du questionnaire sur la santé diffusé à la population en 2017, ainsi que les éléments recueillis lors de la Commission Santé et des groupes de travail thématiques organisés au cours du second semestre 2017.

Ce document est consultable et téléchargeable ici.

Fin 2014, 1,4 million des 18 à 24 ans ont leurs parents séparés. Dans près de neuf cas sur dix, ces jeunes ont vécu principalement chez un seul de leurs parents à la suite de la séparation (majoritairement leur mère).

Résider chez un seul de ses parents distend les relations avec l’autre parent. Un jeune sur quatre déclare ainsi ne plus avoir de relation avec son père. 

La séparation des parents, et notamment la conflictualité qu’elle peut impliquer, a des conséquences sur le devenir des jeunes. Ils sont moins souvent en études et leur niveau de diplôme est souvent moins élevé que celui des jeunes dont les parents forment un couple. Toutefois, lorsque les relations entre les parents sont bonnes les écarts de niveau de diplôme sont moindres.

Cet article dresse l'état des lieux des actions menées auprès des jeunes en faveur d'une alimentation saine qui s'avèrent les plus efficaces. 

Vraissemblablement, les actions inscritent sur le long terme notamment en milieu scolaire, qui agissent à la fois sur l'alimentation ainsi que l'activité physique et qui associent les parents seraient les plus efficaces.

La commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale a adopté, le 11 juillet, la proposition de loi "visant à renforcer l'accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l'autonomie". Cette proposition de loi, déposée il y a à peine un mois (voir notre article ci-dessous du 20 juin 2018), émane de Brigitte Bourguignon, la présidente (LREM) de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, d'Olivier Véran, le rapporteur général (LREM) de cette même commission, et d'environ 130 députés du groupe majoritaire. Comme l'indiquait alors Localtis, ce texte avait de fortes chances d'être inscrit à l'ordre du jour, d'autant plus que la relance et la rénovation du statut de jeune majeur de l'aide sociale à l'enfance (ASE) aurait dû figurer dans les mesures du plan de lutte contre la pauvreté du chef de l'État, finalement reporté à la rentrée.

"Plus de sorties sèches pour les jeunes confiés à l'ASE"

Pour mieux comprendre les enjeux du développement et du renforcement des CPS chez les enfants et jeunes adolescents, Béatrice Lamboy Docteur en psychologie, Chercheur associé au laboratoire inter-universitaire de psychologie (LIP/PC2S) et Présidente de l'Afeps (Association francophone d'éducation et de promotion de la santé) commente une infographie résumant les différentes dimensions liées à ce concept.

Le gouvernenement a lancé la première stratégie nationale de soutien à la parentalité. Baptisé « Dessine-moi un parent », ce plan a pour principal objectif de rendre l’offre de soutien à la parentalité plus visible, plus lisible, et plus fiable grâce à : 

une identité visuelle commune, qui permettra aux parents de mieux repérer les services qui leur sont proposés ; 
un outil de géolocalisation des actions de soutien à la parentalité, développé dans le cadre de la refonte du site mon-enfant.fr de la branche famille de la sécurité sociale. Les parents pourront ainsi depuis leur smartphone identifier les structures ou actions labellisées près de chez eux ; 
une certification des ressources d’information des parents disponibles sur Internet dont les pouvoirs publics compétents auront pu vérifier le sérieux et la fiabilité. 

Dans le cadre du projet de formation « Du papier à Snapchat : les nouveaux supports de l’information », Olivier Laffargue, journaliste au Monde, a répondu aux questions de Elsie Russier et Vincent Coquaz, formateurs au CLEMI.

Ce webinaire est l’un des volets du projet de formation du CLEMI s’inscrivant dans le MOOC « Éducation aux médias et à l'information à l'ère du numérique » (plateforme FunMOOC).