Ce guide centré sur l'accompagnement des mineurs non accompagnés (MNA} demandeurs d'asile s'adresse aux professionnels de la protection de l'enfance, qu'ils soient travailleurs sociaux, administrateurs ad hoc ou tuteurs.
En s'appropriant les notions pratiques relatives à l'asile, chaque professionnel pourra aider ces enfants à obtenir un statut conforme à leur situation individuelle.

Guide pour les professionnels relatif à la prostitution des mineurs

Le Centre Hubertine Auclert a publié un guide pour les professionnels relatif à la prostitution des mineurs. Il rappelle que 6 000 à 10 000 mineurs seraient en situation de prostitution en France, principalement des filles avec un âge moyen de 14 ans au début des conduites de prostitution.
C’est une situation qui se développe depuis les années 2010 (Réseau ECPAT International). Au moins la moitié des adultes en situation de prostitution, dont le nombre est évalué à 37 000 environ, seraient entrées dans la prostitution au cours de leur minorité (Mouvement du Nid et Amicale du Nid).

Soigné·es et soignant·es se sont réuni·es pour réaliser ces huit guides d'information pour les concernés et par les concernés.

​Ces recueils d’informations sont le fruit d’une étroite collaboration entre le C’JAAD ( Centre d’Evaluation pour Jeunes Adultes et Adolescents ) du GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences, le Réseau Transition ( Institut de Psychiatrie ), et La Maison Perchée. Fruit du vécu d’une diversité de professionnel·les et de personnes concernées.

​Vous souhaitez ou envisagez d’entreprendre des actions d’éducation et de promotion de la santé. 

Vous intervenez auprès des jeunes (enfants, adolescents et jeunes adultes) et/ ou de leur entourage dans un établissement scolaire, un centre social, une maison des adolescents, une mission locale, un foyer de jeunes travailleurs…

Ce guide pratique sur la santé mentale est un outil à destination des personnes en situation de précarité ou migration. Il a pour objectif d’expliquer ce qu’est la santé mentale et le fonctionnement des dispositifs de soins en France.

Ce guide pratique est à destination des chefs d'établissement, enseignants, personnels vie scolaire, élèves, familles et a pour but de répondre aux situations d'urgence générées par des publications problématiques sur les réseaux  sociaux les plus fréquentés par les jeunes (Instagram, Snapchat, YouTube, Tik-Tok, etc). Il propose des réponses précises à court terme et en envisage d'autres sur le long terme (formation des personnels et accompagnement des familles).

En réponse à la crise sanitaire du covid-19. Le Crips Île-de-France s’est interrogé sur le meilleur moyen d’accompagner et d’aider les établissements scolaires et les professionnels du champ médico-social à continuer leurs actions de prévention et de promotion de la santé.

Un contenu et une prise en main 100% numérique. C’est le petit plus de cet outil ! Ludique, pédagogique et interactif. 

La Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé (Fnes) s’est mobilisée pour élaborer des ressources et modalités d’interventions collectives à destination des professionnels concernés par l’accompagnement du déconfinement et de ses suites auprès de publics spécifiques.

Dans le contexte actuel de circulation du virus COVID-19, les acteurs éducatifs sont en première ligne pour accompagner les enfants dans le déconfinement.

Le ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse a demandé au COJ de mener une réflexion sur les conditions de mise en œuvre des initiatives citoyennes de jeunes visant à participer à la revitalisation des territoires ruraux.

Les membres de l’inter-commission ont souligné qu’il existait plusieurs ruralités en fonction de leur degré de connexion à l’urbain mais également de leurs dynamiques économiques ou socialespropres. De même,il existe différentes jeunesses selon leur capacité à partir et revenir, ce qui implique d’avoir des regards différents en fonction de ces territoires et certainement de ces jeunesses.

Le programme national nutrition santé 2019 - 2023 est publié.

Il comporte 5 axes :
-Améliorer pour tous, l'environnement alimentaire et physique pour les rendre plus favorable à la santé.
-Encourager les comportements favorables à la santé.
-Mieux prendre en charge les personnes en surpoids, dénutries ou atteintes de maladies chroniques.
-Impulser une dynamique territoriale.
-Développer la recherche, l'expertise et la surveillance en appui de la politique nutritionnelle.