Les compétences psychosociales ou CPS sont un ensemble de compétences sociales, émotionnelles et cognitives qui ont pour objectifs d’améliorer les relations à soi et aux autres.
Mises en avant par l’OMS dès les années 80, dans le cadre de la Charte d’Ottawa, le développement des CPS représente un des 5 axes d’action de la promotion de la santé et une stratégie majeure en prévention (notamment dans le domaine de addictions, de la santé mentale, de la santé sexuelle et de manière générale pour prévenir les conduites à risque).

Ce rapport dresse le constat d'un état de santé préoccupant des étudiants, éclaire sur les facteurs qui influent sur leurs choix alimentaires et propose des pistes de réflexions afin de lutter contre cette précarité alimentaire.
"En France, on comptait 2,73 millions d’étudiants inscrits dans un établissement de l'enseignement supérieur ... sur l'année 2019-2020.
L’Observatoire de la Vie Etudiante (OVE) estime que cette même année, 46% des étudiants étaient dans l’obligation d’exercer une activité rémunérée en parallèle de leurs études afin de subvenir à leurs besoins (OVE, 2021a).

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie le cinquième rapport de l’Observatoire national du suicide depuis sa création en 2013.

Pour la première fois, ce rapport présente les premiers effets de la crise sanitaire liée au Covid-19 en matière de risque suicidaire.

L'Observatoire français des drogues et tendances addictives mène depuis de nombreuses années des dispositifs d’enquête statistique et d’observation portant sur les usages de substances licites et illicites dans la population française.

D’après une recherche pluridisciplinaire sur la prostitution des mineurs en France (PROMIFRANCE) réalisée par une équipe du Centre de Victimologie pour Mineurs (CVM), le constat des acteurs institutionnels et associatifs est unanime : la prostitution des mineurs en France s’accroît et constitue un phénomène protéiforme complexe. Son constat est alarmant.

En 2020, plus de 10% de ses saisines en matière de droits de l’enfant concernaient des mineurs étrangers, dont la majeure partie étaient non accompagnés.

Le présent rapport ne prétend pas à l’exhaustivité s’agissant de la situation des mineurs isolés étrangers ou mineurs non accompagnés et des difficultés juridiques auxquelles ils sont confrontés en France.

Il rassemble dans un seul outil les analyses du Défenseur des droits depuis près de dix ans en la matière.

Quelles sont les caractéristiques qui permettent de définir la jeunesse française ? Les 18-24 ans, en 2022, sont-ils en rupture avec les précédentes générations ?

Olivier Galland - Directeur de recherche émérite au CNRS et sociologue spécialiste des questions de jeunesse ainsi que Marc Lazar, Professeur d'Histoire et de sociologie politique à Sciences Po ont mené une enquête d’une ampleur inédite.

Si la pandémie de COVID-19 a fait naître des préoccupations concernant la santé mentale d’une génération d’enfants, cette crise ne reflète toutefois qu’une infime partie des problématiques rencontrées en matière de santé mentale – la partie émergée d’un iceberg que nous ignorons depuis trop longtemps. Le rapport s’intéresse à la santé mentale des enfants, des adolescents et des personnes qui s’occupent d’eux.

Rapport d'information de Mme Colette MÉLOT, fait au nom de la MI harcèlement scolaire et le cyberharcèlement
"Notre pays est confronté à un fléau, le harcèlement scolaire, dont le prolongement dans l'espace « cyber » a tristement démultiplié les conséquences dramatiques, tout en sapant insidieusement les fondements de notre vivre ensemble."

Quelles protections pour les mineurs dans l’audiovisuel à l’ère d’Internet ?

Résultats de la mission
Une partie de ce rapport est consacrée aux moyens par lesquels les institutions de régulation peuvent contribuer à mieux protéger les mineurs, une autre à la responsabilité d’informer qui incombe aux fournisseurs de programmes, et une troisième à l’accompagnement que les éducateurs, les parents et les pédagogues peuvent prodiguer à nos enfants de telle façon qu’ils profitent de tout ce que les médias peuvent leur offrir sans qu’ils soient tentés de leur demander plus qu’ils ne peuvent leur apporter.