Le cadre institutionnel de formulation des politiques de jeunesse connaît actuellement d’importantes évolutions à la suite de la réforme territoriale et du déploiement des expérimentations locales dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (PIA).

Alors que les régions et les intercommunalités sont amenées à voir leur rôle s’accroître, et que les communes et départements restent des acteurs importants, les travaux mis en œuvre par l’INJEP dans ce domaine mettent en lumière que la construction de politiques territoriales intégrées en direction des jeunes se trouve confrontée, dans ce nouveau cadre, à un double enjeu d’intersectorialité et d’interterritorialité.