Le CLEMI est chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif. L'éducation aux médias et à l’information (ÉMI) permet aux élèves d'apprendre à lire, à décrypter l'information et l'image, à aiguiser leur esprit critique, à se forger une opinion, compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie.

Dans cette vidéo Anne Cordier, maitresse de conférence en Sciences de l’information et de la communication répond aux questions du Clemi et analyse la reconfiguration de l'activité informationnelle des jeunes. Par ailleurs elle donne des pistes de travail pour sensibilisr les jeunes : travailler la culture audiovisuelle, apprendre à différencier les sources et les autorités, mettre les élèves en projet mais pour interroger leurs représentations, mettre l’EMI à la fois en actes et en mots. 

Les dossiers de la Commission Droits de l’Enfant de l'ONG Amnesty France a publié un dossier sur l'accueil des mineurs isolés étrangers en France.

Sur le territoire français arrivent de nombreux mineurs isolés, fuyant leur pays d’origine, parce que la vie n’y est plus vivable. Aucun présent n’est tenable, aucun avenir n’est envisageable. Ils ont dû quitter leur famille, leurs amis, leur école, leur foyer protecteur. Ils sont sortis brutalement de l’enfance. Ils ont dû plonger dès leur plus jeune âge dans le chaos du monde. 

Le « Pacte Santé » de la Croix-Rouge française a pour objectif d’alerter et de témoigner sur les inégalités sociales de santé en France afin d’impulser un travail collaboratif avec l’ensemble des acteurs concernés. Il s'agit ici d'interpeller les pouvoirs publics plus particulièrement sur les problématiques de santé rencontrées par les jeunes publics.

Partant de constats chiffrés, le rapport aborde différentes dimensions de la vie des jeunes (nutrition, addictions, influence des réseaux sociaux, vie relationnelle et sexuelle…) et propose une vision globale de ces problématiques sociétales.

A travers la présentation de 7 parcours de vie, il donne également la parole à des jeunes en situation de mal-être et de vulnérabilité que la Croix-Rouge accompagne au quotidien : jeunes en situation de handicap, de précarité, d’exclusion sociale, d’addiction, mineurs non accompagnés, jeunes mamans, bénéficiaires devenus bénévoles ou volontaires en service civique...

Un rapport du CNRS sur les violences sexuelles à caractère incestueux a été remis le 27 avril 2017 à Laurence Rossignol. La ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes avait saisi le CNRS à cet effet dans le cadre du premier plan de lutte et de mobilisation contre les violences faites aux enfants (2017-2019).

Cette expertise a été établie par un groupe de travail interdisciplinaire composé de spécialistes reconnu.e.s de l’inceste et des violences familiales, chercheur.e.s et universitaires, et piloté par Sylvie Cromer, enseignante-chercheure à l'université de Lille et directrice du GIS CNRS « Institut du Genre ».

Un DVD présente les 11 courts métrages lauréats, sélectionnés par un jury et les internautes. Susceptibles d’être utilisés par les professionnels de santé, sociaux et éducatifs, ils facilitent l’échange sur des thèmes variés tels que la prévention, le dépistage ou encore la discrimination envers les personnes séropositives.

Ces films ont été réalisés par des jeunes de 15 à 25 ans dans le cadre de la troisième édition du concours VIH Pocket Films. Ces derniers ont réfléchi, conçu et réalisé à l’aide de téléphones portables de courtes séquences vidéo de sensibilisation à la problématique du sida. 

Pour recevoir le DVD du concours VIH Pocket Films de l’édition 2015-2016, il suffit de contacter Sidaction à l'adresse mail indiquée sur cette page.

Mobiliser les jeunes en retrait de toute forme de participation (emploi, formation, engagement) est un enjeu majeur de cohésion sociale et d'insertion sociale. Bien que l’engagement des jeunes soit en hausse, de fortes disparités sociales demeurent. Plusieurs expérimentations du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) et leurs évaluations ont porté sur l’engagement des jeunes, avec un focus particulier sur la mobilisation des jeunes en retrait. Elles ont ainsi permis d’identifier les freins et les ressorts à activer afin de diversifier les profils des jeunes engagés.

 

Cette revue de la littérature présente les résultats d’une sélection de travaux récents sur les usages adolescents des médias sociaux, en sciences sociales et en particulier en sociologie. L’objectif est de faire le point sur l’état des savoirs concernant les nouveaux modes de socialisation adolescente corrélés à l’avènement puis à la démocratisation des technologies socionumériques.

Les incivilités, les violences, le harcèlement entre enfants dès le plus jeune âge sont signalés par nombre d’éducateurs. Ces chocs du « vivre ensemble » traduisent une fragilisation du lien social et du processus de socialisation. L’exigence de repenser la fonction éducative et les nouvelles conditions de celle-ci, de même que la posture des adultes, est au cœur des débats.

Le présent ouvrage ouvre sur une piste éducative  : celle d’engager avec les enfants dès 4 ans des échanges sous forme de discussions à visée démocratique et philosophique (DVDP). Discuter, c’est suspendre le passage à l’acte corporel ou verbal ; c’est se donner le temps de la réflexion.

Une émission de France Inter avec Marie-Rose Moro sur la minceur extrême, voire la maigreur qui touche parfois les jeunes filles, adolescentes ou pré-adolescentes. Le phénomène a pris de l’ampleur ces dix dernières années sans que l’on sache précisément quel en est le ressort, la minceur extrême étant moins documentée que l’obésité ou le surpoids.

Pour un choc de simplification en faveur de la jeunesse

La mission que nous avons conduite sur plusieurs mois avec l’aide des services du Premier ministre, de l’inspection générale des affaires sociales, du ministère de la jeunesse et des administrations compétentes sur les questions d’emploi, de santé, de logement, d’éducation nous a permis de découvrir, au-delà de ce que nous imaginions au départ, l’importance des enjeux de simplification pour les jeunes et le caractère efficace d’une telle démarche. La simplification concerne aussi bien les entreprises que les citoyens. De nombreuses mesures ont été adoptées par le gouvernement depuis 2012 bénéficiant notamment aux jeunes, dans le cadre du « choc de simplification » et du plan national de vie étudiante...